Qui sont les Kapsber'girls ?

Fruit d'un travail passionné principalement orienté sur l'exploration des répertoires pré-baroques et baroques, ce jeune ensemble formé en 2015 réunit quatre musiciennes  :  

Alice Duport-Percier (Soprano), Axelle Verner (Mezzo), Barbara Hünninger (Viole de Gambe, Basse de Violon) et

Albane Imbs (Cordes pincées, Direction).

 

Les Kapsber'girls cherchent une nouvelle clé de lecture quant à l'interprétation des sources historiques. Puisant leur inspiration dans diverses répertoires à caractère traditionnel, les quatre musiciennes jettent un regard transversal sur les oeuvres des XVIIe et XVIIIe siècles, trouvent de nouvelles passerelles et s'amusent avec le genre.

Énergie et vitalité empruntées aux musiques « populaires », colorations tirant dans les tons de musiques actuelles et envie fébrile de chercher le neuf dans l'ancien sont à l'ordre du jour.

 

Elles tirent leur nom d’un des plus fameux compositeur italien du début du XVIIe siècle : Hyéronimus Kapsberger (1580-1651).

 

 

En 2016-17 Les Kapsber'girls bénéficient de résidences artistiques et de création à l'Académie Bach (Arques la Bataille).

Elles font partie de la sélection  Jeunes Ensembles 2018 pour les Quotidiennes à la Cité de la Voix (Vézelay), sont lauréates du Cycles Jeunes Talents 2018 à Sinfonia en Périgord et figurent dans le magazine Classica d’Octobre 2018 comme faisant partie des « jeunes ensembles à découvrir ».

Leurs concerts ont été unanimement récompensés par la critique – OpéraCritique, Resmusica, Classicagenda.

 

On a pu les entendre récemment dans plusieurs festivals européens renommés : London Festival of Baroque Music (Angl.)Brighton’s Festival (Angl.), Festival Académie Bach, Toulouse les Orgues, Fora do Lugar (Portugal), Sinfonia en Périgord, Les Nuits de Septembre (Belgique),…

 

Leur premier disque autour des villanelles de Kapsberger sortira le 27 Mars 2020 sous le label Muso.



Les Kaps':

Alice Duport-Percier

 

Alice a grandi dans un riche univers musical et a très vite manifesté le désir de chanter. Elle poursuit sa formation vocale avec Claire Marbot et se spécialise dans les répertoires anciens au  CNSMD de Lyon entourée de Bruno Boterf, Anne Delafosse, Anne-Catherine Vinay,  Monique Zanetti et Robert Expert.

Elle collabore actuellement avec de nombreux ensembles : Les Kapsbergirls, l’ensemble Libera me, Le Duo Darshan, Grissini Project, le Concerto soave, la Chapelle harmonique ou encore Spirito avec lesquels elle aborde un répertoire très large, savant et populaire, allant de la musique médiéval à la musique dite « actuelle ».

Alice fait ses débuts à l’Opéra au Händelfestspiele de Karlsruhe en Févirer 2019 dans le rôle d’Oberto dans Alcina de Haendel sous la baguette d’Andreas Spering. Elle interprètera le rôle d'Amour dans l'Orphée et Eurydice de Gluck en 2021 à L’Opéra de Zurich.


Albane Imbs

 

Luthiste, théorbiste et guitariste baroque, Albane Imbs commence le luth renaissance à l’âge de 6 ans et obtient un master au CNSMD de Lyon en 2017. Elle se produit en tant que soliste ou continuiste au sein d’ensembles reconnus, tels Le Concert des Nations (J. Savall), Les Musiciens de Saint Julien (F. Lazarevich), Ensemble Kapsberger (R. Lislevand), Pygmalion (R. Pichon), ...

En 2015, Albane Imbs créée son propre ensemble, Les Kapsber'girls, avec la volonté de redécouvrir les oeuvres baroques aujourd’hui délaissées.


Axelle Verner

 

Axelle Verner nourrit sa pratique du chant par différents arts et recherche une grande palette de couleur vocales. Diplômée de la Maîtrise de Notre Dame de Paris et du CNSMD de Lyon, elle explore les répertoires du médiéval flamboyant au baroque tardif en tant que soliste ou en ensemble au côté de chefs comme Simon Pierre Bestion (La Tempête), Tiago Simas Freire (Capella Sanctae Crucis), Jean Christophe Candau (Vox Cantoris), Albane Imbs (Les Kapsber’girls).


Barbara Hunninger

 

Barbara Hünninger débute le violoncelle à la Musikakademie de Bâle (Suisse). Après une initiation à la viole de gambe, elle s’installe en France et intègre d’abord la classe de viole de gambe d’Emmanuelle Guigues puis cellee Marianne Muller au CNSMD de Lyon où elle obtient en 2017 son master d’interprétations. En parallèle elle étudie le violoncelle baroque jusqu’à l’obtention du DEM dans la classe de Hilary Metzger. Lors de son parcours elle a bénéficié des conseils de Jordi Savall, Paolo Gandolfo ou encore David Simpson. Elle joue du violoncelle baroque, de la basse de violon ou encore des violes de gambe au sein de divers ensembles, tels que Les Kapsber'girls, Il Delirio Fantastico, Alkymia, l’Archivolte, La Léon..